Les Veilleuses

Night Lights

Dans notre service, on travaille en équipe

Tbilissi

Géorgie

Justyna Mielnikiewicz

Accompagner le patient, humainement

Bruxelles

Belgique

Gaël Turine

Elle était toujours là, un pilier

Zürich

Suisse

Dominic Nahr

Les Veilleuses

Virginie De Wilde
Directrice du service d’Hématologie
Hôpital Erasme, Université Libre de Bruxelles

Le projet « Les Veilleuses » est né de l’envie d’évoquer des gestes fondamentaux, qui ont lieu partout dans le monde et qui se passent souvent de mots. Ils surviennent dans des moments de grande fragilité ou des instants merveilleux, parfois dans des lieux où on préférerait ne pas se retrouver.

Ces gestes sont accomplis par des hommes et des femmes qui veillent. Ils veillent aux soins des malades, des aïeuls, des blessés, des mourants, des nouveaux nés. Ils et elles sont infirmières, médecins, brancardiers, kinés, ou pratiquent d’autres métiers, qui parfois n’ont pas de noms.

Ils sont tout autour de nous, le jour, la nuit, quand la terre tremble ou que le monde dérape, mais aussi quand le soleil se lève.

Parfois on nous demande si ce métier n’est pas trop difficile. Je n’ai pas trouvé de réponse simple à cette question. Il existe un mot, en langue allemande, qu’on ne peut pas vraiment traduire dans la nôtre: « le sehnsucht ». Il s’agit d’un élan vital, mêlé d’intimité, de délicatesse, de tristesse et de force. Peut-être ce métier est-il fait d’un peu tout cela.

Parfois c’est poser un quartier de pomme à côté d’un médicament chaque matin, parfois c’est oser rire alors que c’est difficile. Oser pleurer parce que c’est émouvant, ou effleurer une peau qui n’a pas été touchée depuis longtemps. Cela se fait dans toutes les langues, mais ne se raconte pas facilement.

Les images présentées par les photographes de MAPS montrent ce qui se passe aujourd’hui, comme cela se passe depuis le début de l’Histoire. Là où des femmes et des hommes se sont mis à s’occuper des plus fragiles.

Virginie De Wilde
Directrice du service d’Hématologie
Hôpital Erasme, Université Libre de Bruxelles

Laetitia Ganaye
Directrice éditoriale
MAPS

L’enthousiasme de tous les membres de MAPS à l’idée de prendre part au projet « Les Veilleuses », initié par la professeure Virginie De Wilde, a été immédiat.

A ce moment-là, au tout début de l’année 2020, nous étions loin d’imaginer l’ampleur que prendrait la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Mais déjà l’importance de porter notre regard sur le rôle si crucial, et souvent sous-estimé, des soignants nous est apparue évidente.

Montrer la chaleur d’un geste attentionné, la force d’une parole juste lorsque nous nous sentons vulnérables et mettre en lumière le sincère dévouement des soignants sont
les intentions du projet ”Les Veilleuses”.

La confiance de nos partenaires nous a permis de le mener à bien, avec une totale liberté de création et dans une démarche immersive chère aux photographes et à l’équipe créative de MAPS.

Laetitia Ganaye
Editorial Manager
MAPS